Stockage virtuel de l’énergie et autoconsommation solaire : le duo gagnant

Face au stockage de l’énergie solaire sur batterie, il existe aujourd’hui le stockage virtuel. Ce nouveau système est la combinaison idéale avec un tracker solaire en autoconsommation, bien qu’encore peu connu en France. En effet, le stockage virtuel offre de nombreux avantages pour valoriser son surplus de production, pour très peu d’inconvénients.

1. Stockage virtuel de l’électricité : c'est quoi et comment ça marche ?

a) Le principe de batterie virtuelle

Comme son nom l’indique, le stockage virtuel est un système de stockage d’énergie sans support physique, donc sans batterie. On parle souvent de batterie virtuelle. En effet, le principe et l’intérêt sont les mêmes qu’une batterie classique :

  • Vous produisez de l’énergie solaire avec vos panneaux.

  • Vous autoconsommez directement l’énergie que vous produisez au moment T avec votre traqueur solaire. (L’autoconsommation est aujourd’hui la solution la plus intéressante toutes installations confondues. Si vous avez encore des doutes à ce sujet, nous vous invitons à lire cet article : Réduire sa facture avec l’autoconsommation solaire).

  • Vous avez un surplus de production à certains moments de la journée car vous produisez plus que vous consommez au moment T.

  • C’est ce surplus que vous décidez de stocker pour ne pas le perdre. Vous pouvez ainsi utiliser ce surplus au moment où vous ne produisez plus d’énergie solaire (la nuit par exemple), plutôt que d’acheter l’électricité au prix fort auprès de votre fournisseur d’électricité.

Mais alors comment est stocké ce surplus d’énergie solaire sans batterie ?

b) Fonctionnement du stockage virtuel

Votre surplus de production est comptabilisé avant de partir dans le réseau. Vous alimentez en quelque sorte votre batterie virtuelle. Lorsque vous avez besoin d’énergie, vous puisez dans votre batterie virtuelle l’énergie que vous avez précédemment stocké. En d’autres termes, vous « donnez » votre surplus de production à votre fournisseur d’électricité, qui le comptabilise et vous le redonne quand vous en avez besoin.

Vous l’aurez compris, cette notion de batterie virtuelle est une image qui permet de mieux comprendre le fonctionnement du stockage virtuel. Il n’y a pas de stockage à proprement parler mais plutôt un échange d’énergie entre votre fournisseur et vous.

Comme pour toute chose, il y a des spécificités pour bénéficier de ce système avantageux, mais rien de méchant vous allez voir ! Tour d’horizon des avantages et des inconvénients de cette batterie virtuelle.

Lumioo vous appelle

Besoin d'information sur un tracker solaire avec stockage virtuel ?

On vous rappelle de suite !

2. Stockage virtuel de l’énergie solaire : avantages et inconvénients

a) Les avantages

Stockage illimité, surplus de production valorisé et sans perte, indépendance énergétique renforcée…etc. Le stockage virtuel offre de nombreux avantages que nous avons détaillé ci-dessous :

Par défaut, si vous n’avez pas souscrit de contrat de rachat de votre électricité, ou de stockage virtuel, votre surplus de production part gratuitement dans le réseau. En stockage virtuel, ce surplus est valorisé à sa juste valeur : tout ce qui part dans le réseau est comptabilisé et vous utilisez cette même quantité d’énergie lorsque vous en avez besoin. Seuls les taxes d’acheminement et les frais de services sont à votre charge comme indiqué précédemment.

Comme avec une batterie classique, le fait de stocker votre surplus d’énergie pour l’utiliser plus tard vous rend plus autonome. Vous utilisez ainsi à 100% l’énergie produite par votre installation solaire, sans aucune perte.

Cela est d’autant plus intéressant avec des panneaux qui suivent le soleil comme le tracker solaire Lumioo 4 panneaux. En effet, ce système permet une production solaire d’environ 70% supérieure à une installation fixe. Avec une telle production, il est donc important de valoriser le surplus qu’il peut y avoir.

Le fait d’utiliser votre surplus de production en « déstockant » votre batterie virtuelle vous évite d’acheter votre électricité au prix fort sur le réseau. Vous réduisez donc automatiquement vos factures.

En utilisant à 100 % l’énergie produite par votre installation solaire grâce au stockage virtuel, vous amortissez plus rapidement votre bien. Donc plus vous produisez, plus vous amortissez ! Cela est d’autant plus vrai avec un tracker solaire qui offre la meilleure production possible à puissance équivalente.

Cela dépend de votre fournisseur en stockage virtuel mais c’est vrai pour la grande majorité d’entre eux. Contrairement à une batterie physique, la quantité d’énergie que vous pouvez stocker avec une batterie virtuelle est illimitée. Il n’y a pas non plus de durée minimale ou maximale pour utiliser l’énergie stockée. Ça peut être le soir même comme l’année prochaine.

Aucune intervention technique n’est nécessaire pour passer en stockage virtuel. Vous n’avez donc pas d’installation ou de modification à faire sur votre installation solaire ou votre compteur. Il suffit de changer de fournisseur en ligne en quelques minutes et le tour est joué !

Dernier point et pas des moindres, la majorité des fournisseurs en stockage virtuel ne vous contraignent pas à vous engagez sur une période pour venir chez eux. Vous payez chaque mois une petite somme pour le service, proportionnellement à la puissance de votre installation (1,60€ avec un tracker solaire Lumioo) et ça s’arrête là. Si demain vous souhaitez changer de fournisseur pour x raison vous êtes libre de tout engagement. Simple, souple et efficace !

b) Les inconvénients

Ils sont peu nombreux, voici les deux seuls inconvénients que nous avons relevé sur le stockage virtuel :

Comme pour tout service il y a un coût, mais celui-ci est faible et c’est bien là son intérêt. En moyenne, les frais de service s’élèvent à 1€ / kWc / mois. Donc si vous avez 1,6 kWc installé comme avec un tracker solaire Lumioo 4 panneaux, vous serez facturé 1,60€/mois pour utiliser le service de stockage virtuel. Raisonnable.

S’ajoute à cela les frais incompressibles de taxes et d’acheminement d’électricité par Enedis lorsque vous « destockez » votre batterie virtuelle.

Aujourd’hui, les fournisseurs historiques en France ne valorisent pas votre surplus de production. Du coup, vous injectez votre surplus dans le réseau gratuitement et sans contrepartie de leur part…pas terrible !

Il faut donc changer de fournisseur pour en prendre un qui propose du stockage virtuel. Rassurez-vous, c’est aussi simple que de changer d’opérateur téléphonique. Certains garantissent même que le changement prend moins de 5 minutes montre en main. Autre similitude avec la téléphonie : les offres de stockage virtuel sont généralement sans engagement. Vous pouvez donc y aller sans crainte.

Conclusion

Encore peu connu en France, le stockage virtuel devrait rapidement se développer aux vues des nombreux avantages qu’il offre. Compagnon idéal d’une installation en autoconsommation, c’est aujourd’hui une solution efficace face au coût élevé d’une batterie physique et à l’augmentation croissant du prix de l’énergie.

Lumioo vous appelle

Besoin d'information sur un tracker solaire avec stockage virtuel ?

On vous rappelle de suite !

Fermer le menu